Accompagnement pour l'enfant

L'accompagnement psychologique peut être concu afin d'aider l'enfant à :
1) développer des stratégies de gestion des émotions (colère, anxiété, dépression, manque de motivation) dans différents aspects de la vie quotidienne. L’apprentissage des stratégies de régulation émotionnelle sont importantes afin d’aider l’enfant dans son développement affectif et d’éviter l’apparition de troubles psychologiques à l’âge adulte. Au cours des séances, la famille apprend des techniques applicables dans la vie de tous les jours.
2) améliorer l’approche à l’alimentation, apprendre le lien entre nourriture et bien-être mental sont aussi proposées. En effet, la recherche scientifique montre que la nourriture a un effet sur différentes fonctions cognitives telles que la mémoire, la concentration, l’apprentissage, ainsi que les émotions (agressivité, colère).
3) entrainer les compétences sociales, les stratégies d'apprendissage et la structure du travail (support pédagogique).
 
L’enfant
Ce sont le plus souvent des situations particulières, des symptômes et des changements de comportements de l’enfant qui amènent les parents, un proche, ou les enseignants à venir consulter un psychologue. En effet, l’enfant se plaint rarement d’une « souffrance psychologique ».  Les symptômes sont pour l’enfant une façon d’exprimer une souffrance, ce sont des « maux » qu’il ne peut pas dire avec des « mots ». 
L’accompagnement psychologique va aider l’enfant à dénouer les nœuds inconscients qui le font souffrir, et à trouver des résolutions psychiques qui vont lui permettre de « lâcher » le symptôme. L'enfant peut exprimer son malaise à travers des problèmes émotionnelle ou alimentaire.
La première consultation se fait toujours en présence des parents (ou un des parents) qui expliquent devant l’enfant les raisons qui les ont amenés à consulter. La présence de parents permet à l’enfant de se sentir rassuré et d’établir plus facilement un contact avec le psychologue.
Au cours de la première et souvent la deuxième rencontre, le psychologue apprend les dynamiques familiales, l’histoire de l’enfant et la composition de la famille. Souvent les symptômes d’un enfant sont le résultat de ce qui n’est pas fait et ce qui n’est pas dit à la maison. Ce cadre thérapeutique permet à l’enfant d’entendre des choses qui le concernent, car même si ce n’est pas dit, l’enfant sait, sent, et ressent inconsciemment ce qu’on lui cache, souvent avec la bonne intention de le préserver, le protéger, mais ce sont ces « secrets » qui peuvent le faire souffrir et développer des symptômes.
Un bilan psychologique est ensuite établi à l’aide notamment des tests psychologiques. Les séances suivantes sont faites principalement en tête à tête avec l’enfant afin de l’aider à surmonter ses difficultés, développer la résilience et apprendre des stratégies de gestion des émotions. L’enfant doit se sentir en sécurité, en confiance et compris afin de s’exprimer librement. Le fait que l’enfant puisse faire confiance à l’adulte, et qu’il puisse se sentir compris dans sa souffrance est très réparateur. A la fin de chaque séance, un retour est fait aux parents en présence de l’enfant.
Mon enfant est-il hypersensible?

Dr. Chiara Chillà

Psychologue FSP

Avenue de la Gare 17,1003 - Lausanne

Nouveau: ouverture aussi du cabinet à Nyon!!

+41 76 778 63 28

 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram